Evaluation globale des besoins d'aide à domicile

Afin de répondre aux besoins des retraités, la politique d’action sociale  menée par les Caisses de retraite s’inscrit dans une approche globale qui prend en compte tous les éléments favorables au « bien vieillir ». Les actions menées sensibilisent les retraités sur la préservation de leur capital santé et sur les règles de vie à adopter. Elles ont aussi pour objectif de lutter contre les risques de fragilisation sociale et de perte d’autonomie à domicile.

Mise en œuvre depuis 2007 par le Gie IMPA, l’évaluation globale de besoins d’aide à domicile permet la mise en place de plans d’aide adaptés et personnalisés en fonction de la politique d’action sociale spécifique à chaque Caisse de retraite.
 
Suite à une demande de la personne retraitée auprès de sa Caisse de retraite, un professionnel de l’évaluation appelé « Évaluateur de Besoins d’Aide à Domicile (EBAD) » se rend au domicile du bénéficiaire pour étudier sa demande.

L’EBAD, professionnel formé à l’évaluation globale de besoins, joue un rôle essentiel vis-à-vis du bénéficiaire dans la mise en place des aides extra-légales des Caisses de retraite :

  • aide ménagère
  • portage de repas
  • télé-assistance…

Il facilite également l’accès à l’ensemble des dispositifs d’action sanitaire et sociale, collective et/ou individuelle, et permet le lien avec les prestataires de service.

Lors de cette évaluation, l’EBAD détermine le degré d’autonomie de la personne (GIR) à partir de la grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources) et vérifie si la personne est GIR 5 ou 6.

Au regard de la situation, l’EBAD conduit potentiellement à l’établissement d’un plan d’aide si les critères retenus correspondent à la politique d’action sociale de la Caisse de retraite du bénéficiaire.

Si le bénéficiaire obtient un plan d’aide, il pourra prétendre à des aides financières et matérielles qui permettront aux personnes âgées fragilisées de continuer à vivre chez elles dans les meilleures conditions possibles.

Le temps de l’évaluation aborde aussi la prévention des risques domestiques et des conseils d’adaptation de l’habitat. Il sera proposé aussi l’orientation vers des actions collectives de prévention (PPAPA et Santé-Sénior).

En 2015, le Gie IMPA réalise les évaluations globales de besoins pour les Caisses de retraite :

  • Carsat pour les régions Bourgogne et Franche Comté
  • MSA pour les régions Bourgogne et Franche Comté
  • RSI  pour les régions Bourgogne et Franche Comté
  • DGAFP pour les régions Bourgogne et Franche Comté
  • CNRACL pour les régions Bourgogne et Franche Comté
  • CMCAS Franche-Comté pour la région Franche-Comté
  • CMCAS Bourgogne pour les départements de la Côte d’Or, de la Saône et Loire, de l’Yonne
  • CMCAS Berry Nivernais pour le département de la Nièvre

 

  A l'issue de la visite à domicile, un  Livret synthèse est remis au bénéficiaire.