Habitat

Avec le vieillissement, l’adaptation du logement constitue un aspect essentiel dans les actions de prévention menées par les Caisses de Retraite pour favoriser le maintien à domicile des retraités.

L’évaluation des besoins à domicile : pour conseiller et repérer les risques à domicile

Lors de la visite d’évaluation des besoins de la personne âgée, l’EBAD du Gie IMPA procède au repérage des risques de chutes ou d’accidents domestiques. A un premier stade, il délivre au retraité les conseils et astuces utiles pour éviter les risques de chutes à domicile. Puis, en réponse aux besoins du retraité, il peut préconiser l’installation d’aides techniques au travers de forfait « Aide techniques ». Enfin pour faciliter la vie quotidienne du retraité, il peut recommander des travaux d’aménagement du logement.

Les aides à l’habitat

Dans le cadre de l’aide à l’habitat, les Caisses de retraite, par l’intermédiaire de l’EBAD du Gie IMPA peuvent missionner un professionnel spécialiste de l’habitat (prestataire habitat) qui se rendra au domicile du retraité pour déterminer les travaux nécessaires, et leur coût en recherchant les subventions possibles (Agence Nationale de l’Habitat - ANAH, Caisses de retraite…). Le prestataire habitat accompagnera également le retraité durant la  réalisation des travaux et jusqu’à la vérification de la conformité des travaux réalisés.

L’EBAD peut proposer l’intervention d’un ergothérapeute afin d’analyser les difficultés et l’environnement du retraité et préconiser les aménagements qui répondront au mieux à sa situation actuelle et future.

L’aide à l’habitat prend en charge les travaux d’aménagement du logement. Il peut s’agir de l’aménagement des sanitaires et des toilettes, du changement des revêtements de sol…
Le montant de l’aide est déterminé en fonction de la fragilité du retraité, du montant des travaux  et de ses ressources, dans la limite de plafond défini par chaque caisse.