actualites

< Retour

Les caisses de retraite et les conférences départementales des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie luttent contre la solitude des retraités

Le récent contexte de crise sanitaire et les mesures de confinement ont mis au-devant de la scène une douloureuse réalité qui existait déjà : celle de l’isolement des personnes âgées à domicile comme en établissement. Plus que jamais aujourd'hui … la lutte contre l’isolement social prend tout son sens !

Les caisses de retraite de Bourgogne-Franche-Comté (CARSAT, MSA de Bourgogne et MSA de Franche-Comté) luttent au quotidien contre l’isolement de nos ainés et ont lancé depuis 2015 un appel à projet régional qui touche les 8 départements.

Elles veulent répondre à l’aspiration de chacun d’entre nous : vivre longtemps en bonne santé et à domicile.  Dans cet objectif, les caisses de retraite mettent en œuvre des actions de prévention des retraités afin de favoriser leur longévité en bonne santé et par conséquent leur autonomie. Et l’intégration sociale en est un des facteurs majeurs !

« La solitude et l’isolement peuvent mener plus facilement à la dépendance. Ainsi, le maintien des relations sociales est à prendre en compte pour favoriser le « vivre longtemps et en bonne santé » de nos ainés » précise Amélie Colomb, Directeur Adjoint de la Carsat Bourgogne Franche Comté et du Gie Impa (Groupement d’Intérêt Economique « Ingénierie Maintien à domicile des Personnes Agées » composé de la Carsat et des MSA de Bourgogne-Franche-Comté).

Depuis 6 ans, l’appel à projet du GIE IMPA « lutte contre l’isolement social des personnes âgées » a permis à 290 000 retraités de renouer et de maintenir un lien social en participant à de nombreuses activités.

Les caisses de retraite agissent également avec les conférences des financeurs des départements de Bourgogne-France-comté pour attribuer autour de cet appel à projet des aides financières complémentaires aux structures et acteurs de terrain qui luttent contre la situation d’isolement. Ces aides financières permettent à des associations, des mairies, des centres sociaux ou encore à des communautés de communes d’organiser des actions qui répondent à des besoins identifiés localement.

 

« En six éditions, nous avons financé 355 projets extrêmement variés » confie Camille Cholez, chargée de mission au GIE IMPA.

Les projets financés témoignent de notre attention aux aînés et les enthousiasment !

« Je suis venue pour les ateliers informatiques. Maintenant toutes les administrations passent par internet, il faut se mettre à jour ! » déclare Mme B, 70 ans.

« L’animateur nous a fait monter à cheval. J’étais très émue car mes pieds ne fonctionnent plus et certains sports me sont inaccessibles » ajoute Mme G 73 ans

Les projets financés en 2020 toucheront près de 20 000 personnes pour un montant total de près de 1.2 million d’euros. 181 dossiers ont été reçus sur la Bourgogne-Franche-Comté. Ils ont été étudiés par les équipes des caisses de retraite et des Conférences des financeurs. Les actions favorisant le bénévolat de retraités à retraités, le développement de liens et de relations intergénérationnelles ou développant de nouvelles technologies ont été appréciées. 96 porteurs de projets bénéficieront d’un soutien de la part du Gie IMPA et des Conférences des financeurs.

 

Merci à toutes ces structures pour leur investissement !